Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, tu acceptes ces cookies. Politique de confidentialité

Je veux écrire l'histoire du sport féminin français aux Jeux Olympiques de Beijing 2022.

N'ayez pas froid aux yeux... Suivez-moi sur la piste, la tête la première !

Je m'appelle Agathe Bessard, j’ai 22 ans et je suis la première française à pratiquer le skeleton au niveau international.

Le skeleton est un sport spectaculaire, se pratiquant en individuel sur la même piste que le bobsleigh et la luge (couloir de glace étroit), sur une planche spéciale ressemblant à la luge. Cependant, contrairement à la luge de course, je me place sur le skeleton à plat ventre tête en avant. Dans un premier temps, lors de la poussée (course d’élan pour donner la vitesse initiale) sur une distance de 45 mètres, je pousse l’engin à l’aide d’une main appuyée sur une poignée, puis je m’y allonge rapidement pour réaliser la descente. Ce sont alors la tête, les épaules, les genoux et les pieds qui me permettent de me diriger et de tout faire pour réaliser le meilleur chrono possible.

Mon histoire avec ce sport

Originaire de La Plagne, j'ai eu la chance de découvrir les sports de glisse depuis mon plus jeune âge. L’âge légal pour pratiquer le skeleton étant fixé à 14 ans à l’époque, j’ai dû faire preuve de patience avant de pouvoir essayer ce sport qui m’a toujours attiré. En attendant, j’ai pratiqué le ski alpin en compétition, ce qui m’a aidé à développer certaines caractéristiques essentielles : mental, condition physique et dépassement de soi.  Cela m’a également permis d’assouvir mon besoin de vitesse et de sensations.

À 15 ans, mon rêve de concourir en skeleton se concrétise enfin et je participe à mes premières compétitions internationales. Après deux saisons sur le circuit Youth pour préparer les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer en 2016 (3e), et quatre saisons en Coupe d’Europe, je signe mon premier podium Senior encore à Lillehammer en 2017. Suite à cette performance, les podiums deviennent alors réguliers. J’obtiens  le titre de Vice-Championne d’Europe Junior en 2019 (Sigulda, LAT) et 2020 (Altenberg, ALL), me permettant de participer à mes premières Coupes du Monde et Championnats du monde Senior au cours de la saison 2019-2020.

Mes objectifs

Pour ne rien vous cacher, j’ai réellement deux objectifs majeurs :

-    Faire connaître le skeleton auprès du grand public et participer à son développement.

-   Me qualifier pour les Jeux Olympiques de Beijing 2022 et y performer.

Vous l’aurez compris, le premier ne pourra s’accomplir sans le second. Et pour les réaliser, j’ai besoin de vous. En effet, entre la rémunération de mon entraîneuse, le matériel et sa logistique, les déplacements / hébergements sur le circuit mondial, etc (rajouter d’autres coûts)… le coût global d’une saison de haut-niveau au skeleton s’élève à environ 90 000 euros.

Je fais appel à votre générosité pour m’aider à financer une partie de ce montant (8000 euros, soit un 11e de la globalité du budget) et me donner une chance de vivre ce rêve olympique. La plateforme fonctionne sur le principe du tout ou rien, c'est pour cette raison que j'ai fixé un premier palier à 4000 euros. Mais l'objectif final est bien d'atteindre ces 8000 euros ! Après Tokyo 2020, à mon tour de vous procurer de belles émotions. Plus que jamais : I BELIEVE IN YOU !

Alors, pourquoi me soutenir ?

Je dois vous l’avouer, il y a beaucoup de raisons (oui je sais je ne suis pas très objective 😜)… Et je vais vous en donner quelques-unes :

-          Pour être à mes côtés dès le début d’une aventure palpitante.

-          Pour tendre la main au sport féminin et à la jeunesse qui le compose.

-          Pour accompagner la seule française à pratiquer le skeleton au plus haut-niveau.

-          Pour m’aider à développer la notoriété de ce sport auprès du grand public et des médias.

-          Pour participer à l’accomplissement d’un objectif de performance ambitieux : la quête d’une médaille olympique.

-          Pour prolonger l'engouement de Tokyo et avoir un impact positif dans le développement du sport de haut-niveau.

Je termine en vous remerciant tous de m’avoir lu, que vous décidiez ou non de me soutenir financièrement, j’espère dans tous les cas vous retrouver de l’autre côté de l’écran dans quelques mois et partager ensemble cette aventure unique… 😉🇨🇳

Tu devrais aussi aimer

Aucun élément disponible